99ème anniversaire de la bataille des Dardanelles. Presqu’île de Gallipoli, 24 et 25 avril 2014 [tr]

Comme chaque année, la France a participé aux cérémonies de commémoration de la bataille des Dardanelles, les 24 et 25 avril, aux côtés de plus d’une trentaine de délégations nationales venues honorer la mémoire de leurs combattants tombés sur la presqu’île de Gallipoli et dans les eaux avoisinantes.

Cimetière français - JPEG

Moins connues de nos compatriotes, cette bataille revêt une importance toute particulière dans la construction nationale de la Turquie, mais aussi de l’Australie et la Nouvelle-Zélande. D’où une forte affluence de délégations de ces trois pays qui viennent saluer, toutes générations confondues, la mémoire de leurs aïeux, ennemis à l’époque et devenus frères par les mots d’Atatürk : « il n’y a pas de différence pour nous entre les ‘Johnnies’ et les ‘Mehmets’ […] Après avoir perdu leur vie sur cette terre, ils sont devenus nos enfants. » (1934)

JPEG

Lors de son discours prononcé au cours de la cérémonie au monument turc au nom des nations alliées de l’époque, le Général (2S) Elrick IRASTORZA n’a pas manqué de souligner la « reconnaissance que nous devions à tous ces soldats pour avoir aidé l’humanité à prendre conscience, au lendemain d’un conflit qui fut une épreuve terrible et une incontestable rupture dans sa longue histoire, que la paix entre les hommes était son bien le plus précieux. »

Près de 80 000 soldats français ou coloniaux (Afrique du Nord et de l’Ouest) ont été engagés dans ces combats au sein du Corps expéditionnaire d’Orient puis du Corps expéditionnaire des Dardanelles, tout au long de l’année 2015 et jusqu’en janvier 2016. 14 382 d’entre eux reposent au cimetière français de Sedd-ül Bahir (à l’extrémité sud de la presqu’île) et une cinquantaine au cimetière français de la ville de Gallipoli, tandis que les 600 marins du Bouvet reposent dans les eaux du Détroit.

Chaque année le cortège des délégations s’arrêtent quelques instants au cimetière de de Sedd-ül Bahir pour honorer la mémoire de nos soldats et marins. L’année 2015 marquera le centenaire de ces événements et fera l’objet de commémoration de plus grandes ampleurs encore.

JPEG

Dernière modification : 12/05/2014

Haut de page