Allocution de l’Ambassadeur à l’occasion de la cérémonie de lancement du jumelage « Renforcement institutionnel pour la mise en oeuvre de la directive sur les inondations », 2 octobre 2012 [tr]

Monsieur le Ministre,

Monsieur l’Ambassadeur,

Mesdames, Messieurs,

Je suis particulièrement heureux que la Roumanie et la France soient aujourd’hui réunies pour le lancement de ce programme européen de coopération avec la Turquie, portant sur la transposition d’une importante directive européenne de prévention des risques naturels.

La prévention et la protection contre les risques d’inondation sont des sujets sensibles. Ils évoquent des drames collectifs, humains et matériels. Mais ils nous rappellent surtout la nécessité de mieux connaître et maîtriser ce phénomène naturel pour en limiter les effets sur l’homme, l’environnement, l’héritage culturel ou l’activité économique .

Les catastrophes naturelles n’épargnent malheureusement pas la Turquie. Après les tremblements de terre, les inondations y sont la deuxième cause de pertes humaines et matérielles. Les régions de la Mer méditerranée, de la Mer noire et de l’Anatolie de l’Ouest sont particulièrement vulnérables.

La coopération lancée aujourd’hui a pour objectif de définir un cadre pour l’évaluation et la gestion des risques d’inondation. Je suis convaincu qu’elle permettra de renforcer encore la réglementation existante en Turquie.

Du fait de sa géographie, la France a été amnenée à developper au fil du temps une grande expertise sur ce thème. Aussi, je tiens à vous assurer de notre engagement, à vos côtés, pour le succès de ce programme.

Sous la conduite de notre coordinateur, M. Pierre Henry de Villeneuve, nos experts venus du Ministère de l’écologie, du développement durable et de l’Energie, notamment Philippe Sionneau, et d’organismes de recherche, vont partager leur expérience et apporter le savoir-faire de nos services et de nos entreprises.

Avant de conclure, je tiens à vous redire que la France est heureuse de coopérer avec la Turquie. Elle est fière de prendre une part active à différents programmes de coopérations, comme celle en cours sur « la gestion de déchets miniers » au bénéfice du Ministère de l’environnement et de l’urbanisation, et celle à venir sur « la qualité des eaux de baignade » au profit du Ministère de la Santé.

Elle tient à vous remercier très sincèrement pour votre confiance et vous adresse tous ses vœux de succès, je vous remercie.

Dernière modification : 24/10/2012

Haut de page