Allocution de l’Ambassadeur à l’occasion de la cérémonie de remise des diplômes de fin de scolarité aux lèves des classes terminales du lycée Charles de Gaulle à Ankara, Résidence de France à Ankara, le 27 juin 2014 [tr]

Madame la Proviseure,
Mesdames et Messieurs les Professeurs,
Chers parents,
Chers élèves,

Mesdames et Messieurs,

Nous le savons tous, le baccalauréat est une étape cruciale dans la vie d’un élève et vous, les nouveaux bacheliers, vous vous souviendrez très longtemps de ce moment. C’est votre premier pas dans une vie d’adulte qui en verra bien d’autres.

Avec près de 4 millions de copies à corriger, le baccalauréat est régulièrement critiqué. Chaque année on entend dire que le bac va disparaître, mais il est toujours là.

Cette année, près de 700.000 élèves ont passé le baccalauréat, en France et dans 85 pays organisateurs. Le plus jeune bachelier avait 13 ans, le plus âgé 92 ans, comme quoi il ne faut jamais désespérer.

Il y a quelques jours, notre ministre de l’éducation nationale, Benoît Hamon, rappelait le sens profond de cette épreuve, je le cite : « Voir chaque année une proportion plus élevée de candidats réussir à l’examen, c’est une promesse de la République envers ses jeunes, c’est la marque d’une École de la République qui progresse vers plus d’égalité et qui élève plus de jeunes vers la connaissance. La mobilisation des familles pour voir leurs lycéens réussir à l’examen, la joie des lauréats le jour des résultats sont, à elles-seules, la preuve et l’incarnation de la valeur du baccalauréat. »
Bravo aux élèves, bravo aux familles, bravo aussi à l’équipe éducative pour sa mobilisation de tous les instants en soutien de nos jeunes.

A Ankara, le lycée Charles de Gaulle enregistre chaque année de très bons résultats. Le millésime 2014 est cependant un peu jeune : nous avons eu 2 fois plus de rattrapages qu’en 2013, et 50% de mentions contre presque 80% l’an dernier. Raison de plus pour redoubler d’efforts l’année prochaine…

Cette année, nous avons obtenu deux bourses d’excellence major attribuée par l’AEFE pour la rentrée 2014-2015. Pendant 5 ans, Lara Kubin et Faruk Özdemir qui vont aller à Paris pour étudier les sciences économiques pourront être soutenus par le gouvernement français.

Je félicite chaleureusement les deux lauréats et leur souhaite beaucoup de succès.
Mesdemoiselles et Messieurs les bacheliers,
Vous êtes maintenant prêts à vous lancer dans ce nouveau cycle de votre vie. Vous aurez très vite de nouvelles préoccupations, de nouvelles façons de vivre et de nouveaux amis mais vous garderez pour toujours le souvenir de vos études au lycée Charles De Gaulle.

Et j’espère que vous aurez à cœur de faire vivre les liens que vous avez tissés au lycée, comme de faire vivre l’amitié franco-turque.
J’adresse à chacun et à chacune d’entre vous à nouveau toutes mes félicitations, mais aussi tous mes vœux de succès pour l’avenir.
Aux élèves qui croient que le plus dur est fait et aux parents qui pourraient être tenté de croire que leur mission de soutien vient de s’achever, je voudrais aussi adresser un message de prudence. La découverte de l’enseignement supérieur et le sentiment de liberté qui l’accompagne sont aussi un nouveau défi.
La conscience des nouvelles difficultés qui vous attendent sera une des clés de votre réussite. Soyez prêts à les affronter.
Je vous remercie.

Dernière modification : 15/07/2014

Haut de page