Cérémonie de remise des diplômes de fin de scolarité [tr]

Allocution de l’Ambassadeur à l’occasion de la Cérémonie de remise des diplômes de fin de scolarité aux élèves des classes terminales du Lycée Charles de Gaulle d’Ankara, 27 juin 2012

Madame la Proviseure,
Mesdames et Messieurs les Professeurs,
Chers Parents,
Chers Elèves,
Mesdames et Messieurs,

Depuis plus de deux siècles le « bac » est un moment clé dans la vie des lycéens : quoiqu’on en dise il reste l’un des passages obligés vers la vie adulte, l’enseignement supérieur et la vie professionnelle.

Cet examen, créé en 1808 par Napoléon 1er comme premier grade universitaire, a pris son nom de traditions bien plus anciennes : les Romains déjà consacraient le talent et la victoire par la fameuse couronne de laurier (« bacca laurea » : les baies de laurier) que l’on a souvent vue sur le front auguste de Jules César.

Un peu plus tard, au Moyen-Age, le « bachelier » (« bachalariatus ») était un aspirant chevalier qui devait faire ses preuves avant d’être reconnu capable de recevoir l’adoubement, signe de bravoure et de loyauté.

C’est donc un très grand plaisir de vous recevoir ici pour célébrer ce moment particulier de votre vie, ce moment qui marque symboliquement la reconnaissance de votre réussite, de votre courage et de vos efforts pour surmonter cette épreuve.

Cette année, 25 candidats ont bravé le stress pour passer l’examen, 11 en sciences, 11 en économie et 3 en lettres.

4 d’entre vous ont obtenu une « mention très bien » et je souhaite leur rendre un hommage particulier :

- Ersan Gurbuz, passé à 22 centièmes de point des félicitations du jury est accepté en médecine à Paris.

- Meric Tanik, dont le mérite a été reconnu par l’attribution d’une bourse d’excellence, a le choix entre Sciences Po, une classe prépa à Henri IV ou une grande école britannique.

- Ece Yalavaç est elle aussi acceptée à Sciences Po, elle s’y consacrera à l’étude de l’Europe

- et enfin Şatar Tuvana sera à Toulouse en septembre où elle a été acceptée par l’INSA (Institut national des sciences appliquées).

Je souhaite également rappeler que Ece Yalavaç et Şatar Tuvana ont obtenu hier après-midi la bourse Lauréat décernée par le SCAC et donc par l’Ambassade.

Pour la plupart, vous avez suivi toute votre scolarité au Lycée Charles de Gaulle et votre réussite est une très belle récompense pour toute l’équipe éducative. En votre nom à tous, je souhaite remercier toute l’équipe éducative, les enseignants et les personnels administratifs, pour avoir une fois encore aider tous ces jeunes à se surpasser et faire ainsi honneur à notre Lycée.

Parmi les succès qui réjouissent particulièrement l’équipe du lycée cette année, il y a celui d’Abdelkrim Boukachabia venu d’Algérie et qui, a fourni un effort d’autant plus méritoire qu’il a du s’adapter à un nouveau système scolaire en quelques mois. Toutes mes félicitations à Abdelkrim, et une pensée spéciale pour ceux qui comme moi n’ont eu qu’une mention Assez Bien.

Vous avez désormais le passeport pour la vie d’adulte, il vous reste encore à obtenir quelques visas dans les universités et grandes écoles, mais grâce à l’enseignement que vous avez reçu, vous avez tous les atouts pour réussir, pour être des citoyens éclairés, pour promouvoir les valeurs de liberté de conscience, de laïcité et de justice qui sont les fondements de l’école française.

Félicitations donc à la promotion 2012 des bacheliers du Lycée Charles de Gaulle d’Ankara.

Dernière modification : 05/07/2012

Haut de page