Discours de l’Ambassadeur pour le cocktail à Izmir, le 16 mars 2015 [tr]

Monsieur le Maire,
Monsieur le Recteur,
Mesdames et Messieurs les Consuls et Consuls honoraires,
Mesdames et Messieurs, en vos titres et qualités,

Je voudrais vous dire le plaisir que j’ai d’être parmi vous, et vous remercier d’être venus ce soir ici.

Izmir est la troisième ville de Turquie, son industrie est très développée. 11% de la production industrielle turque se réalise dans votre belle région. Son port est le premier de Turquie pour de nombreuses marchandises, notamment agricoles, qui a fait la réputation de la région égéenne. Le port d’Alsancak réalise 93 % des exportations et 91% des importations égéennes. Il y a aussi ici 9 universités (3 d’Etat, 6 qui ont été créées par des fondations).

La France a une présence ancienne à Izmir qu’elle entend préserver.

1) Dans le domaine consulaire d’abord :

Nous sommes ici dans le bâtiment du consulat, où travaille notre consule honoraire, Mme Zeliha Toprak.

Parmi les 900 ressortissants Français, nous avons des hommes d’affaire, des enseignants, des retraités, et des militaires de la base de l’Otan que je salue amicalement.
Par ailleurs, 128.124 touristes français sont venus à Izmir 2014 (125.429 en 2013).

2) Dans le domaine culturel ensuite :

L’institut Français d’Izmir accueille plus de 1500 étudiants qui apprennent le français. Plusieurs festival sont organisés durant l’année, notamment Işçi filmleri festivali, (Festival international du film ouvrier), Insan hakları belgesel film günleri (Journées des films documentaires sur les droits de l’Homme) et Kadın Filmleri Festivali (Filmmor) (festival International de Films de Femmes).

Les écoles Tevfik Fikret sont des réussites : l’école primaire compte 359 élèves et 48 professeurs, dont 7 professeurs de français. Le lycée compte 241 élèves et 40 professeurs dont 5 professeurs français, et 9 professeurs de français.

Le lycée Saint Joseph accueille 392 élèves, 50 Professeurs 10 professeurs français,16 professeurs de français).
S’y ajoutent les écoles primaires Piri Reis.

Je voudrais mentionner aussi la fondation BIZIM OKUL EGITIM ve KÜLTÜR VAKFI, créée sous la présidence de Monsieur Lucien ARCAS, afin de renforcer la francophonie et moderniser les écoles francophones.

3) Enfin dans le domaine économique :

La France est représentée ici par Mme Toprak, déléguée du Service Économique régional de l’Ambassade de France en Turquie.

Vous connaissez bien sur M. Lucien Arkas, symbole de l’amitié franco-turque.

De grandes entreprises françaises sont présentes ; notamment
Schneider Électric, LISI Aérospace, avec son usine très performante, créée en 2001, de fabrication de fixations aéronautiques, que j’ai visitée ce matin, et qui compte 500 salariés turcs ; Weber (Saint Gobain), pour les colles et peintures, et Air Liquide (fabrication d’azote et d’oxygène).

De petites entreprises se développent également bien dans cette région, notamment MECALAC (une entreprise familiale spécialisée dans la fabrication des machines pour les bâtiments et les travaux Publics), ATLANTIS LAZARINI (société franco-italienne fabriquant des sèche-serviettes) EGE TECHNA (Alimentation Animale) et SIGNATECKMA, franco-turque (fabrication de matériels de marquage routier).

L’AFD (Agence Française de Développement) a financé des projets de la municipalité, dans les transports : transport maritime (159 millions d’euros.pour l’achat de 15 bateau et 3 ferries) et construction de deux lignes de tramway (konak karsiyaka) pour 210 millions d’euros.

A chaque fois que je viens à Izmir, je me dis que nous devrions être encore plus présents.

C’est aussi dans cet esprit que nous avons voulu réunir aujourd’hui à Izmir une délégation de responsables d’entreprises françaises basées à Istanbul et Ankara, pouvant jouer un rôle d’exemple pour d’autres entreprises françaises.

Je forme le vœux que cette journée de travail les aura convaincu des attraits d’Izmir.

Vive la France et vive l’amitié franco turque ?

Dernière modification : 19/03/2015

Haut de page