Discours de l’Ambassadeur à l’occasion du lancement du projet de jumelage sur la surveillance des eaux de baignade, le 13 février 2013 [tr]

Monsieur le Président,

Monsieur le vice-président,

Monsieur l’Ambassadeur,

Monsieur le représentant de l’Union Européenne en Turquie,

Mesdames, Messieurs,

Je suis particulièrement heureux que l’Italie et la France se trouvent aujourd’hui réunies pour le lancement de ce programme européen de coopération portant sur la surveillance des eaux de baignade en Turquie.

La Turquie, comme l’Italie et la France, ont la particularité de posséder plusieurs milliers de km de littoral. Ce littoral est un atout majeur pour le tourisme. C’est aussi un défi en matière de protection de l’environnement, comme de santé publique. Nul doute que la qualité des eaux de baignade est un élément important dans le choix de la destination des quelques 30 millions de touristes qui se rendent chaque année en Turquie, mais aussi dans celui de plus en plus de citoyens turcs.

Le projet de coopération que nous lançons aujourd’hui doit permettre à la Turquie d’améliorer la surveillance de la qualité des eaux de baignade. Cette coopération s’inscrit dans une démarche globale de la maîtrise des sources de pollution et du risque sanitaire. Elle vise à permettre à la Turquie d’intégrer les standards européens les plus exigeants.

Parce que la France est avec l’Italie, l’un des pays de l’Union Européenne qui a le plus grand littoral, elle a developpé une grande expertise sur ce thème. Aussi, je tiens à vous assurer de notre engagement, à vos côtés, pour le succès de ce programme. La mobilisation d’une importante équipe d’experts français en témoigne.

Sous la conduite de notre chef de projet, Mme Josiane Mongellaz, et avec André Boschet, notre conseiller résident, nos experts, vont partager leur expérience et apporter le savoir-faire de nos services et de nos entreprises.

La France est très heureuse aujourd’hui de coopérer, en partenariat avec l’Italie, avec le ministère de la Santé. Elle est fière de prendre une part de plus en plus active dans la réalisation de coopérations avec la Turquie, notamment dans le domaine de l’eau.

Je tiens à vous remercier très sincèrement pour votre confiance et je tiens à vous assurer de la disponibilité de la France à renforcer toujours et encore sa coopération avec la Turquie.

Je vous adresse tous mes vœux de succès, je vous remercie.

Dernière modification : 19/02/2013

Haut de page