Discours de l’Ambassadeur à la Nuit du Ramadan (08.06.2016) [tr]

Mesdames et Messieurs les parlementaires,
Monsieur le Président de la fondation Yunus Emre,
Mesdames et Messieurs, chers amis,

C’est avec beaucoup de plaisir que je vous accueille ce soir à la Résidence de France pour cette deuxième édition de la Nuit du Ramadan à Ankara.

Ces Nuits du Ramadan organisées par la France en Turquie sont en train de devenir une tradition car nous ferons aussi une soirée demain à Istanbul au Palais de France. Je constate avec fierté que cette idée est reprise maintenant par d’autres ambassades étrangères et consulats généraux en Turquie.

Vous le savez, la laïcité est un principe fondamental de la République française. Elle est un instrument essentiel pour garantir le fonctionnement harmonieux d’une société riche de ses diversités, dans laquelle les croyants (de toutes confessions) et les non-croyants peuvent vivre ensemble. Cette Nuit du Ramadan est ainsi conçue d’abord comme un moment de fraternité, conformément à notre devise nationale, « liberté, égalité, fraternité ».

Nous avons besoin de ces moments de partage et de convivialité, surtout après les attaques terroristes que nos deux pays ont dû affronter au cours des derniers mois. J’ai naturellement une pensée toute particulière ce soir pour les victimes de l’odieux attentat qui a eu lieu hier à Istanbul [NDR : des odieux attentats qui ont eu lieu hier à Istanbul et aujourd’hui à Mardin/Midyat]. Je souhaiterais réitérer la détermination de la France à lutter contre toutes les formes de terrorisme et notre totale solidarité avec les autorités et le peuple turcs.

En organisant cet iftar, nous affirmons, une fois encore, que nous refusons de tomber dans le piège de l’islamophobie tendu par ces terroristes qui veulent nous faire confondre islam et violence alors que l’Islam, la deuxième religion de France, est une religion de paix.

Pour accompagner cet esprit de partage et de fraternité du Ramadan, nous vous proposons, grâce au concours de l’Institut français, une rencontre musicale originale, avec le concert du groupe français « Trio Selin », autour de Smadj, joueur de oud et grand connaisseur de la musique de ce pays, et de leurs musiciens turcs invités pour cette occasion.

Je vous remercie de votre présence et vous souhaite à tous une excellente soirée.

Dernière modification : 09/06/2016

Haut de page