Discours de l’Ambassadeur au colloque Vivapolis (Grand Hyatt Istanbul, 23 sept 2014) [tr]

Messieurs les Présidents,
Messieurs les Maires et conseillers municipaux,
Mesdames et messieurs les représentants des entreprises,
Mesdames et Messieurs,

Le thème de la ville durable s’impose chaque jour à nous avec plus de force, que nous vivions à Istanbul, Ankara, Izmir, Eskişehir, Kayseri, Canakkale, Düzce, Seferihisar, Antalya, ou que nous vivions à Paris, Lyon, Bordeaux, Marseille ou Strasbourg.

A cet égard, la relation entre la France et la Turquie dans le domaine de la ville, de l’architecture et de l’urbanisme s’inscrit dans le temps long de la relation entre nos deux pays.

La ville d’Istanbul en est l’illustration. Depuis le XIXème siècle, nos ingénieurs, urbanistes et architectes ont échangé et collaboré avec nos amis Turcs, comme en témoigne par exemple le funiculaire de Beyoğlu.

Cette coopération s’exerce aujourd’hui encore sur de grands ouvrages d’art d’Istanbul, comme le 3ème pont ou le tunnel Avrasya sous le Bosphore.

La France, connue pour la protection de de son patrimoine, dispose d’une expertise inédite en termes d’aménagements urbains et de solutions modernes et innovantes pour la ville.

Cette expertise a été regroupée par le Gouvernement français sous la marque « Vivapolis », qui propose le meilleur de nos technologies, savoir-faire et expériences, publiques comme privées.

Cette expertise peut être mise au service du développement de la Turquie qui a connu ces dernières années une véritable révolution urbaine.

Ces dernières années, le gouvernement français a déjà soutenu plusieurs initiatives de modernisation urbaine, notamment par la réalisation d’études pour la ville de Gaziantep, dont je salue les représentants, ou encore via les financements de l’Agence française de développement à Istanbul, Kayseri ou à Izmir.

Je forme le vœu que notre rencontre de ce jour soit un nouveau vecteur de l’amitié franco-turque, qu’elle soit le début de nouvelles coopérations entre la France et la Turquie, pour rendre nos villes encore plus attractives et agréables à vivre.

Avant de conclure, je voudrais remercier chaleureusement l’ensemble des partenaires turcs et français pour leur présence à ce colloque, en particulier les représentants des grandes villes de France et de Turquie.

En tant que 85ème Ambassadeur de France en Turquie, je suis convaincu que les relations entre villes françaises et turque sont aujourd’hui un atout incomparable pour faire vivre l’amitié entre nos deux pays. Aussi, je salue donc particulièrement le rôle de « Cités Unies France » qui fédère les collectivités locales françaises engagées dans cette coopération./.

Dernière modification : 29/09/2014

Haut de page