La coopération en ingénierie pédagogique

Les actions entreprises par le SCAC en matière d’ingénierie pédagogique, en prise directe avec les innovations en matière de didactique du français, ont pour but de stimuler la réflexion, les échanges d’idées et d’expériences entre spécialistes turcs et français.

Les Technologies de l’information et de la communication pour l’enseignement (TICE)

Depuis plusieurs années le SCAC appuie les initiatives destinées à promouvoir l’utilisation des TICE dans les établissements secondaires ou supérieurs en français, particulièrement en ce qui concerne l’enseignement du ou en français. De nombreux stages de formation ont été organisés, animés par des experts français : l’usage des tableaux numériques, des plateformes, la formation de personnes ressources TICE, etc. ont fait l’objet de stages locaux ou nationaux depuis 2012. Ces formations permettent de donner un avantage particulier aux professeurs qui enseignent le ou en français dans le secondaire, dans le cadre du projet « Fatih » » d’équipement des toutes les salles de classe du pays en tableaux numériques interactifs et de distribution de tablettes aux élèves.

Elaboration de référentiels pour les cycles d’enseignement

Conduite dans le cadre des deux établissements de la Fondation Tevfik Fikret à Izmir et à Ankara, la conception d’un référentiel a été réalisée par différents membres du réseau culturel, en poste dans les établissements Tevfik Fikret en concertation étroite avec leurs équipes pédagogiques. Ce référentiel a été, pour la partie « enseignement fondamental » agréé en 2008 par le Ministère turc de l’éducation nationale.

A l’Université Galatasaray et à l’Université de Marmara, professeurs français et turcs ont mis en place des référentiels de français à destination des classes préparatoires fréquentées par les étudiants non francophones, ainsi que de l’ensemble du cycle de licence où s’effectue un accompagnement linguistique adapté aux besoins disciplinaires.

Un centre de ressources et d’auto apprentissage (CAA) soutenu par le Service de Coopération et d’Action Culturelle est venu renforcer ce dispositif à l’Université Galatasaray, à côté d’un espace francophone qui offre de nombreuses ressources éditoriales ou artistiques aux étudiants.

Modernisation de l’enseignement de la traduction-interprétariat

En octobre 2006, un accord inter-universitaire a été signé entre l’Université Hacettepe, département de traduction et interprétation (Ankara), et l’Institut des traducteurs-interprètes/Relations internationales de l’Université Marc Bloch de Strasbourg 2. Suite à cet accord, deux étudiants turcs sont sélectionnés chaque année pour suivre leur Master 2 (M2) à l’Université de Strasbourg 2 dans le cadre de bourses financées par le secteur de la coopération linguistique et éducative du service culturel.

Remise des diplômes à l’Université Hacettepe :

JPEG

JPEG

Coopération pour l’enseignement privé et l’enseignement professionnel

Afin de faciliter la coopération entre les deux ministères français et turc de l’éducation nationale, une visite d’études a eu lieu à Paris en octobre 2014 sur le thème « Formation, certification et recrutement des enseignants ». En effet, de nombreux enseignants français, titulaires en détachement ou non-titulaires sont recrutés chaque année par le réseau des établissements bilingues francophones. Cette visite devrait être suivie par la préparation d’un protocole d’accord sur le recrutement des enseignants français en Turquie.

En novembre 2014, une délégation composée de plusieurs directeurs généraux du ministère turc de l’éducation nationale se rendra à Paris pour une visite préparatoire à un plan de coopération par échange d’expertise sur l’enseignement et le baccalauréat professionnel. Cette visite, financée par la commission européenne dans le cadre du projet METEK, doit jeter les bases d’une coopération bilatérale sur l’enseignement professionnel.

Appui à l’organisation et à la promotion des certifications françaises (DELF/DALF, TCF, CCIP) dans le cadre des Instituts d’Etudes françaises

Les examens du DELF/DALF sont des diplômes officiels délivrés par le ministère français de l’Education nationale pour certifier les compétences en français des étudiants étrangers. Ces examens sont construits sur le Cadre Européen Commun de Référence pour les Langues (CECRL) et reconnus par la Turquie.

Depuis une dizaine d’années on note une nette évolution du nombre de candidats aux examens du DELF et du DALF : d’environ 2000 en 2006, ce nombre est passé à 5000 en 2014.

La progression des demandes de certifications tant au niveau universitaire qu’auprès des actifs engage notre réseau dans une véritable démarche de qualité et de formation valorisant l’apprentissage du français.

Les versions « junior » et « scolaire » sont proposées dans un nombre de plus en plus important d’établissements scolaires, sous le contrôle du centre d’examens national à l’Institut français de Turquie. Les centres de passation de ces examens se multiplient, et les responsables locaux sont formés dans le cadre des campagnes de stages d’habilitation Delf organisées par l’IFT à Ankara, Istanbul ou Izmir.

Pour plus d’informations sur comment créer un centre de passation, contacter l’antenne de l’Institut français la plus proche.

Liens utiles

Présentation générale du DELF / DALF
Centres d’examens en Turquie : annuaire

Expertise et conseil auprès des partenaires

Le Service de Coopération et d’Action Culturelle met à la disposition de plusieurs établissements turcs de l’enseignement secondaire et supérieur et institutionnels des experts et des locuteurs natifs spécialisés dans l’enseignement du Français Langue Etrangère.

Dernière modification : 28/10/2014

Haut de page