La coopération technique [tr]

La coopération technique est une coopération bilatérale qui se consacre à des secteurs d’intérêts européens afin de pouvoir générer des projets et des financements européens. Elle couvre les principaux domaines techniques suivants :

Sécurité alimentaire

- Agriculture
Recherche de dispositifs destinés à augmenter les récoltes en quantité et en qualité :

  • Amélioration des semences végétales et animales,
  • Développement de nouvelles techniques de cultures et d’élevage,
  • Développement des cultures biologiques,
  • Contrôle qualité des aliments.

- Pêche et aquaculture

  • Identification de projets de production respectueux de l’environnement,
  • Amélioration de la gestion des stocks de pêche.

Environnement

- Protection de l’environnement et amélioration de la gestion de la ressource naturelle
A ce sujet, la coopération technique développe divers projets innovants en Turquie tels que :

  • Lutte contre la pollution et contre les risques industriels,
  • Protections des littoraux marins, protection des zones humides,
  • Assainissement urbain et industriel,
  • Traitement des déchets solides et spécifiques,
  • Protection et management de l’eau au niveau des bassins versants,
  • Protection des sols,
  • Développement de laboratoires de contrôle.

Infrastructures de transport

- Identification de projets destinés :

  • A l’amélioration des infrastructures de transports (routes, voies ferrées, réseau aérien, navigation maritime, transports urbains, etc),
  • A leur inter-connection multimodale,
  • A l’amélioration de la sécurité,
  • A la protection de l’environnement.

Dernière modification : 18/07/2005

Haut de page