Le saviez-vous ? [tr]

SAVIEZ-VOUS ...

- ... que nos relations diplomatiques sont parmi les plus anciennes au monde ?

La régente de France envoya une Ambassade auprès de Soliman le Magnifique après la capture de François 1er à Pavie, en 1525. La réponse de Soliman est célèbre et exhorte : "François, roi du pays de France, à prendre courage et à ne pas se laisser abattre. Nuit et jour notre cheval est sellé et notre sabre est ceint". Les deux souverains concluent un traité d’alliance en 1536. L’actuel Ambassadeur de France en Turquie est le 85e à occuper ce poste

- ... que le père de Jean-Jacques Rousseau fut "horloger du sérail" de 1705 à 1711 ?

Il rentra à Genève en 1711 et Jean-Jacques naquit l’année suivante. Mais le "passé ottoman" de son père inspira Jean-Jacques Rousseau. Son "Contrat Social" était l’une des lectures de chevet de Mustafa Kemal Atatürk : on trouve un exemplaire en français annoté dans sa bibliothèque personnelle à Anıtkabir.

- ... que la France a été le premier pays occidental à reconnaître le gouvernement de Mustafa Kemal ?

Le 20 octobre 1921, avec la signature des Accords Franklin - Bouillon / Atatürk (dits aussi "accord d’Ankara").

- ... que nos deux pays ne se sont probablement jamais autant parlé qu’au cours des dernières années ?

Depuis l’été 2007, le Président de la République a rencontré plusieurs fois le Premier ministre Erdoğan en marge de réunions internationales à Paris.

- ... que les soldats turcs et français sont engagés côte à côte sur plusieurs théâtres d’opération ?

En Afghanistan, au Kosovo, au Liban et dernièrement en Libye dans le cadre d’opérations de maintien de la paix sous l’égide des Nations Unies et de l’OTAN.

- ... que les administrations françaises et turques travaillent main dans la main sur la voie du rapprochement avec l’Europe ?

Depuis 2002, les administrations françaises ont participé à 6 jumelages européens, notamment dans les domaines stratégiques de l’environnement et de l’agriculture.

- ... que la France est un des partenaires économiques importants de la Turquie ?

Nos échanges économiques bilatéraux ont été multipliés par 4 depuis l’Union douanière. Ils avoisinent 12 milliards d’euros en 2011.

- ... que la France est le 6e investisseur étranger en Turquie ?

On comptait seulement 15 entreprises françaises en Turquie en 1985, elles sont plus de 300 aujourd’hui et emploient environ 100.000 personnes.

- ... que la France est l’un des principaux pays d’accueil des étudiants turcs ?

La France est après les Etats-Unis et l’Allemagne, le 3e pays d’accueil des étudiants turcs.

- ... que le public français est l’un de ceux qui regarde le plus le cinéma turc ?

Le public français raffole du jeune cinéma turc, notamment les films de Reha Erdem, Semih Kaplanoğlu ou Nuri Bilge Ceylan. Ce dernier a remporté le Grand Prix ex-aequo au dernier Festival de Cannes pour son film "Bir Zamanlar Anadolu"da".

- ... que beaucoup de mots turcs viennent du français ?

4974 mots exactement Contre 538 de l’anglais ou 1374 du person, d’après la Fondation pour la langue turque. De pötibör (petit-beurre) à şofben (chauffe-bain) en passant par tentürdiyot (teinture d’iode) et burjuvazi (bourgeoisie). Le français a aussi emprunté au turc à l’image des mots yaourt (yoğurt), janissaire, minaret ou même kiosque (köşk).

- ... que la France est l’un des pays qui traduit le plus la littérature turque moderne et contemporaine ?

D’Ahmet Hamdi Tanpınar (dont les ouvres de la première moitié du siècle dernier sont republiées) à Elif Şafak en passant par İhsan Oktay Anar, Orhan Pamuk, Yachar Kemal, Aslı Erdoğan, Enis Batur, Nedim Gürsel, Sait Faik ou Ahmet Altan. La maison d’éditions "Actes Sud" publie quasiment une nouvelle traduction tous les trimestres.

- ... que la France et la Turquie se sont donné rendez-vous à l’été 2009 pour une saison culturelle ?

La Saison de la Turquie organisée du 1er juillet 2009 au 31 mars 2010, a projeté dans toute la France le bouillonnement artistique, culturel et économique de la Turquie moderne.

- ... que l’enseignement du français reste particulièrement dynamique en Turquie ?

La diffusion du français est assurée en Turquie par 1500 professeurs turcs et 500 professeurs français. 1000 jeunes Turcs passent chaque année l’équivalent du "baccalauréat". L’Alliance française, autrefois très présente en Turquie, a ouvert une représentation à Adana en 2007.

- ... que la Turquie est l’une des principales destinations touristiques pour les Français allant à l’étranger ?

En 2009, près de 935.000 français sont venus en Turquie. En sens inverse, ce sont près de 200.000 Turcs qui visitent chaque année la France.

- ... qu’il y a plus de 400.000 Turcs en France ?

Près de la moitié disposent de la double-nationalité.

- ... que le nombre de français expatrié en Turquie a fortement augmenté ces dernières années ?

Au 31 décembre 2010, 6109 Français étaient enregistrés dont 4895 à İstanbul et 1214 à Ankara. La communauté française est composée principalement de cadres et d’enseignants. Elle occupe la quatrième place parmi les communautés occidentales.

Dernière modification : 03/01/2013

Haut de page