Markar Esayan, lauréat du Prix du journalisme sur la Turquie et l’Arménie [tr]

Le Palais de France à Istanbul a ouvert ses portes à l’Université Kültür d’Istanbul et à son centre GPoT, vendredi 05 juillet, qui organisait pour la troisième année de suite la remise du Prix du journalisme sur la Turquie et l’Arménie, qui récompense les journalistes pour la qualité de leurs publications en faveur du rapprochement entre la Turquie et l’Arménie. Le jury a attribué le prix pour l’année 2013 au journaliste Markar Esayan.

L’Ambassadeur de France, Laurent Bili, a participé à la remise du prix, en compagnie des responsables de l’Université, du Jury, et des lauréats des années précédentes.

JPEG

Dernière modification : 11/07/2013

Haut de page